De douces mélodies, de forts attraits et beaucoup de sons curieux signalent la présence de créatures inattendus…

C’est impossible comprendre les innombrables sons qui on peuvent écouter dans le bois, mais nous pouvons mémoriser du moins les tons les plus agréables de la forêt et reconnaître les animaux sauvages.
Dans la recherche scientifique beaucoup de fois les chants des animaux viennent utilisés pour en vérifier la présence: le chant permet de sauvoir que dans cette zone déterminée il y a d’éspeces qui nous n’aurions pas la possibilité autrement de voir.
Les photographes naturalistes cherchent de bien mémoriser les chants, les sons et les pour identifier les éspeces qu’ils veulent photographier.
Et quand nous avons envie de nous détendre, de respirer à pleins poumons et de dégourdir les jambes, les chants des oiseaux deviennent une harmonie inoubliable qui nous accompagne toutes les saisons.
Quand j’était enfant, ma grande-mère aussi m’a enseigné à me rassérenér: pour bien dormir, j’imaginait les chants et les parfums de la nature !!!
De nos jours, dans ce monde distrait où la nature est bien souvent refusée, maltraitée et offensée, il y a beaucoup de gens qui s’émotionnent quand  écoutent le brame des cerfs, les hurlements des loups, le chant d’une ect…