C’est une nuit en Juillet et comme c’est souvent le cas, le sommeil léger s’ arrête pour écouter le chant d’une chouette qui s’est immobilisé sur le caniveau!

Ce soir, la chanson est particulièrement insistante … peut-être agacé par le temps … Le lendemain matin au réveil nous avons déjà oublié la  compagnie de la nuit!!
Dans la pause de midi au téléphone, Anna me dit que dans la cour de la maison il y a une petite chouette et qu’elle veut la photographier! C’est bien dommage déjeuner à la cantine …