Après le chant du rouge-gorge c’est arrivé l’imprévisable, des frissons sauvages au coeur d’une nuit froide de Janvier.

A la brune d’une journée froide de janvier, j’ai découverte un andouiller de Daim très beau à moitié enseveli par la neige.
Je suis resté surpris quand j’ai vu seulement  une corne qui est sortie par la neige, parce que moi je m’imaginait un animal qui dormait, au contraire il était reduit à l’état de squelette. J’ai été charmé par l’image que j’ai vu, mais le chant du rouge – gorge m’a remarqué qu’il commencait à faire noir: ma voiture était très loin de la forêt d’une heure!
J’ai beaucoup pensé: est-il possible que le daim se laisse manger ainsi facilement?
J’ai besoin de trouver une explication!!!
Un animal de 9 ans qui connait les dangers de la forêt ne peut être pas dévoré ainsi par les loups….
J’y beaucoup pensée et j’ai trouvé une solution: voici comment les choses se sont passées.